Article, résumé

Résumé du match du 22/04/2016 Ste Reine 0-2 ES Pornichet

Le voila enfin, nous l’attendions, et il est venu, il a vu et sans aucun doute, grâce à lui nous avons vaincu. Merci Loïc Gagne, tu n’as pas le talent de Messie mais plutôt celui de Doc Gynéco, mais tu es arrivé tel le messie pour mettre fin a une série de 7 matchs sans victoire.  Ta venue combiné à l’absence de Xavier Riand ( à noter il n’y a pas eu d’embrouille sur ce match, je dis ça je dis rien) mais aussi de Pascal Boulbin (des rumeurs parlent d’un transfert à Montoir à un doigt de se faire) ont vraiment rassuré l’ensemble de l’effectif au moment de se changer dans les vestiaires. Un peu surpris de rencontrer Loïc Gagne (on le voyait pas comme ça). Bref, Face à une équipe qui nous réussit plutôt bien, puisque je crois qu’on repart toujours victorieux de se duel, nous avons due nous adapter à la qualité de la pelouse. Les crèmes chauffantes étaient de sortie pour éviter toutes blessures sur un terrain pouvant recevoir l’épreuve de ski de bosse des JO.

Malgré une belle entame de match pleine d’intensité, beaucoup d’action sont avortés par les mauvais contrôle de balle et les passes mal ajustés. Peu d’occasion a signaler dans cette première période, ni Sainte Reine, ni Pornichet ne trouve la faille. Peu aidé par le terrain en pente, (même pas de remonté mécanique, ah foutu sport divers) les offensives perdent de leur vitesse au fur et a mesure que le ballon remonte le terrain. Par contre défensivement, la défense est bien en place, Yoann Przylecki et Olivier Conan sont bien positionnés et lisent parfaitement le jeu de l’adversaire (c’est une image biensur, on se doute bien qu’ils savent pas lire en vrai). Sur les ailes Nicolas Pluchart et Damien Gaudin sont bien aidés par les milieux latéraux que sont Alexandre Ravard et Fabien Le Gloanic.  Le 4-3-3 semble être plus adapté a notre style de jeu (bonne nouvelle on a un style de jeu). Le score est nul et vierge à la mi-temps (et il y en d’autres).

En deuxième période, l’ESP semble sortir du match peu à peu et perds trop vite les ballons. Il faudra attendre un corner de Florent Collet parfaitement déposé sur la tête de Pierre Fillonneau qui s’élève plus haut que tout le monde (2 fois ça hauteur à quelques choses près) et d’un coup de tête rageur le ballon trouve le montant droit du gardien avant de finir sa course au fond des filets. Menés 1 à 0, les joueurs de Sainte Reine se procure de belles occasions dont une superbe frappe miraculeusement sauvé sur une parade de Thibault Mahé qui pour une fois avait peu de chose à faire (déjà ça c’est peu banal) mais en plus il l’a bien fait (c’est encore moins banal). La possession de balle est à mettre à l’actif de l’ESP pour ce dernier quart d’heure ou plusieurs occasions de doubler la mise se sont présentés sans succès. C’est à la toute dernière seconde que le gardien adverse vient défier Alexandre Ravard en face à face. Le ballon est contré et revient dans la course de Yvan Delon qui frappe instantanément un petit lobe astucieux et permet à Pornichet de s’imposer 2-0 en zone sinistrée.

A noter un superbe Clean Pshitttttt cela n’était plus arrivé depuis Assérac à domicile soit (9matchs pour 28buts encaissés) et un magnifique Coup du foulard envoyé directement en touche de Damien Gutter Nominé et Pré-senti  pour le Marcel d’Or 2016.

SCORE FINAL: Sainte Reine de Bretagne 0-2 ES Pornichet

Buts: Pierre Fillonneau (13maths/4buts) Yvan Lignon (22matchs/13Buts)

Passe Décisive: Florent Collet (25matchs/8passes)

STATS SAISON 2015-2016

 

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Blog du niveau intermédiaire |
Tennis Club de Caen |
Goalkeeper |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Everything Drainage You cou...
| Totallsport
| Expertfootball