Article, résumé

Résumé du match Montoir 4-2 ES Pornichet

Il est a peu pres 20h30 quand le coup d’envoi est donné a montoir, et a peu près la même heure au stade du Prieux quand Rémy Maurice réalise qu’on joue à l’exterieur. Le groupe déjà privé d’élément important absent pour blessure en la personne d’Alexandre Ravard, Julien Marec, François Troffigué (je suis sympa j’ai dit élément important François) doit aussi compter ou plutot n’a pas plus compter sur la présence de David Page et Dylan Durand ainsi que l’increvable Nicolas Pluchart. C’est donc une équipe totalement remaniée et en manque d’automatisme qui s’emploie face à un adversaire habituellement coriace au statut de favoris. Malgré tout, c’est bien l’ESP qui ouvre la marque sur sa première occasion après seulement 5 minute de jeu. Sur une superbe frappe de l’exterieur de la surface de réparation, Fred Peurois trouve la lunette et la soirée semble s’annoncer de bonne augure. Malheureusement la joie est de courte durée, dans les 5 minutes qui suive l’adversaire du jour s’en va egaliser sur une action dont je n’ai pas le moindre souvenir. On va dire que Tibault Mahé etait dans les buts et Remy déjà devant sa télé à regarder un France – Allemagne dont on oubliera sans doute jamais la date, une pensée pour les victimes de la folie humaine. Je ne vais pas m’attarder la dessus, et montoir non plus.  Il y avait pourtant quelques opportunités, mais chaque fois, un problème de timming dans les dernieres passes ou un manque de précision persistant n’ont fait que voir echoué les attaques a une bonne trentaine de mètre du but adverse. Après sans doute quelques erreurs défensives et des ballons souvent perdu trop vite par l’attaque de l’ESP, nous ne sommes pas capable d’inverser la tendance et nous rentrons sur le banc de touche à la mi-temps le moral dans les chaussettes et avec déjà trois buts dans la besace. On ne retiendra que ce but de Fred, il faut dire que l’on entendait presque les mouches volés, pourtant David Seaman et sa moustache ont tenté de nous faire rire sur un nouveau coup du foulard mais sans faire exprès il l’a réussi. La deuxième mi-temps s’annonce plus serrée, l’envie est plus présente et le Divin Chauve a été poser sa pêche, et il n’y a pas à dire quand on se sent plus léger on court plus vite. Pour le coup même si, le jeu a semblé s’équilibrer, c’est Montoir qui ajoute un quatrième but, la encore je ne veux pas accabler notre commerciale de chez Berner mais comme après le match il voulait que je le charge un peu j’en profite il faut bien trouver un responsable a la débacle de l’ESP. Malgré tout, les joueurs se sont battus pour l’honneur et on réduit le score grâce a Florent Collet qui a profité d’un ballon mal dégagé par la défense adverse pour inscrire son septième but de la saison.

La semaine prochaine nous jouerons a Méan sur la cette magnifique et agréable revêtement de sol que l’on appelle stabilisé, on a déjà hâte d’y être. Nous serons favoris, a nous de soigner nos stats afin de retrouver une dynamique de victoire parce que l’important c’est les 3 points.

Bonne semaine

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Blog du niveau intermédiaire |
Tennis Club de Caen |
Goalkeeper |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Everything Drainage You cou...
| Totallsport
| Expertfootball